Contacter
l’AAPPMA de Plouay
contact@aappma-plouay.fr

Pêche à la mouche sur le Saint-Sauveur

Affluent de la rive gauche du Scorff, le Saint-Sauveur n’est le plus souvent large que de 4 mètres, mais il héberge une bonne densité de truites fario. Sur certains secteurs, il abritent parfois de beaux poissons, qui atteignent pour certains les 30 cm. Cela dit, ces poissons sauvages se méritent. En effet, les conditions pour le pêcheur sont plutôt techniques. Une voute d‘arbres couvre souvent ce gros ruisseau et dès le printemps la végétations rivulaire tend de nombreux pièges aux lignes.

Pêcher ce type de cours d'eau à la mouche peut, de prime abord, se révéler réservez à quelques initiés iconoclastes. Pourtant, trop souvent, en Bretagne notamment, le moucheur à tendance à exagérer des conditions de pêche jugées excécrables, des cours d'eau mal entretenus, bref, tout, sauf adaptés à la pêche à la mouche. Or, trop souvent, le moucheur cherche un cours d'eau adapté à sa technique et rarement il acccepte d'adapter la technique à l'endroit où il pêche! Pour celui qui accepte les règles de ce jeu spécifique s'ouvrent pourtant les portes des sanctuaires de la truite sauvage dans un environnement intimiste et buccolique.

 

Sur le Saint-Sauveur, rien ne sert espérer pouvoir pêcher tout le linéaire. Mais en acceptant de marcher quelque peu, de faire des sauts de puce, s'offre aux pêcheurs assidus un linéaire varié, très rapidement déserté au printemps et qui recèle de jolies pépites halieutiques. Plus vous développerez votre technique et votre précision, moins vous laisserez de postes inexplorés. Vous serez surpris au fil du temps des secteurs où, au final, on peut poser une mouche.

Pour vous rassurez, tout de même: l’A.A.P.P.M.A. de Plouay qui gère ce cours d’eau, entretient régulièrement les rives.

A sa confluence Avec le Scorff, le Saint-Sauveur est impraticable. D'une part, l'étang de Tronchateau fermé par une digue obstrue le cours d'eau. Dautres part, les abords sont „privés privés“. Les propriétaire de l'étang ont été sommés par le tribunal d'aménager la digue de l'étang pour permettre la libre-circulation des poissons migrateurs (et des autres!), notamment du saumon qui se voit privé d'une surface supplémentaire de choix pour la reproduction. Cette situation, qui peine à se débloquer, renforce la difficulté des relations entre les pêcheurs et les maîtres de céans: vous l'aurez compris, mieux vaut éviter le secteur.

 

En revanche, dès l‘amont du Pont Cado sur la route Cléguer – Plouay, au niveau de la gare de Meslien débute un parcours de plusieurs kilomètres des plus adaptés à notre petit jeu. Mieux vaut démarrer en amont de l'ancienne pisciculture. Pour cela, en provenance de Cléguer il faut prendre à droite au niveau de l'ancienne gare. Ensuite, il est souhaitable de garer sa voiture au niveau de la dernière maison, au commencement du chemin qui n'est autre que l'ancien tracé de la voie ferrée. Cet axe fréquenté par les marcheurs et les chevaux garanti un retour aisé vers la voiture. Quelques dizaine de mètres de marche et vous enjambez le Saint-Sauver sur un petit pont qui permet, en surplomb, de prendre la "température" de votre partie de pêche: niveau d'eau, insectes présents, gobages...

Les premiers lacets du cours d’eau à l’aval direct, puis vers l‘amont sont des plus favorables et réservent de bonnes surprises dans les plus gros trous. Encore plus amont, après la traversée peu propice d‘une sapinière, une jolie prairie traversée par le lit du Saint-Sauveur d'un long calme légèrement courant est favorables au moucheur et les gobages n‘y sont pas rares. Le ruisseau offre sur tout le parcours des secteurs dégagés et des parties plus boisées. Ne vous arrêtez pas aux première difficultés! Plus haut, toujours, de nouvelles prairies - celles de la félicité - vous attendent!

A ce petit jeu , votre partie de pêche pourrait vous mener au secteur situé entre le Moulin du Moustoir et celui du Moulin de Restraudan où fonctionne une minnoterie réputée localement pour ses farines traditionnelles. Entre ces deux moulins, le Saint-Sauveur prend des allures de mini chalk-stream traversant de belles prairies enherbées. Sur ce secteur, poser sa mouche sur le mirroir d'un courant lent et profond, s'est s'exposer à la montée rageuse ou à l'aspiration discrète d'un beau poisson qui aura le don d'accélérer le palpitant des pêcheurs, même des plus aguerris.

Ca y est, le piège s'est refermé, vous avez attrapé la fièvre des ruisseaux à la mouche! Pas d'inquiétude, les parcours, jusqu'à l'aval de l’axe routier Lorient-Morlaix, au niveau de Plouay, vous réservent autant de sensations. Prenez juste garde aux biefs de moulins qui, pour certains, possèdent des prises d‘eau divisant la largeur et la profondeur du Saint-Sauveur sur certains secteurs, rendant très difficile la pratique de la mouche.

Je ne vous détaillerai pas volontairement, prairie par prairie, souche par souche, tous les parcours du Saint-Sauveur. En effet, la pêche des ruisseaux c'est aussi rêver sur une carte IGN (ou un site internet géographique). C'est passer du rêve à la réalité en tentant des secteurs, en s'égarant sur des chemins d’accès parfois peu carrossables (attention tout de même! Surtout par temps pluvieux!) et découvrir la richesse de ces tributaires "mouchables". Explorer, risquer, varier autant de verbes qui peuvent s'appliquer à la stratégie du moucheur broussailleur. Et dans cette catégorie, le Saint-Sauveur est une bien jolie carte.

 

Un dernier argument stratégique pour vous convaincre:

La pêche à la mouche de tout début de saison - mars avril, une rivière principale en crue à la belle saison ou une partie de pêche en journée estivale sont autant de raisons pour partir en chasse sur ces gros affluents. En outre, les poissons y sont moins dérangés et opportunistes, donc plus faciles à leurrer même s’ils restent plus délicats à atteindre.Bref, le Saint-Sauveur fait partie des ruisseaux jokers pour sauver une période compliquée sur la "grande rivière".

 

Technique:

La découverte d'un ruisseau comme le Saint-Sauveur à l'aide d'une canne à mouche nécessite quelques précautions et adaptations techniques qu'il n'est pas inutile de rappeler au risque de passer au travers...

Deux choix complémentaires:

Une canne longue supérieure à 9' rend des services bien utiles dès lors que l'on pêche ce ruisseau de la berge souvent en début de saison avant l'autorisation du wading, sur l'AAPPMA de Plouay comme dans le reste du Morbihan, à la mi-avril. Elle permet de rester éloigner des bordures et de passer par dessus les herbes rivulaires... ou les clôtures électrique!

Une canne courte voir très courte est, à l'inverse, plus que recommandée dès que l'on peut pénétrer dans le lit du Saint-Sauveur: 7'5 maximum. C'est l'option la plus courante à la belle saison, elle s'apparente alors à l'ultra-léger du moucheur. Pour l'anecdote, j'ai régulièrement recours sur ce ruisseau à un lancer ultra-léger d'1m65... reconverti en mini canne à mouche!

 

Le bas de ligne est court, d'une longueur de canne... pointe comprise! Soit environ 2m pour les plus grands. Un classique 50 (cm/%) - 40 (cm/%) - 30 (cm/%) - 20 (cm/%) + la pointe est parfaitement dégressif, rapide et adapté. Pour le diamètre de pointe de bas de ligne un 14% est un minimum et le 16% est monnaie courante.Ces gros diamètre permettent de résister aux nombreux accrochages involontaires dans les herbes ou parfois "provoqués" quand il s'agit de jouer à saute mouton avec une souche ou un bloc rocheux.

Pour les mouches: une "belle bouchée" est la règle la majorité du temps. Les truites sont en concurrence et ont peu de temps pour se décider. Leur bol alimentaire varié ne les incitent pas à faire la fine bouche, elles sont généralement opportunistes. Un sedge, un montage parachute bien visible ou une grosse émergente en lièvre constitue l'essentiel du panel utilisé. Une imitation de "terrestres"peut parfois créer la surprise notamment en période estivale. Les montages généralement en n°14, parfois 16, parfois 12 sont la règle, en corrélation avec le diamètre de fil utilisé.

 

Le Saint-Sauveur est le gros tributaire typique affluent de nos petits fleuves côtiers... mais non le seul! Sur le Scorff, plus amont, d'autres découvertes vous attendent!

Voir le diaporama

Mais aussi

Où PÊCHER AAPPMA de Plouay?
Des précisions pour illustrer la rubrique Territoire Pêche AAPPMA Plouay:

Ci-dessous:

  1. - un plan du domaine de gestion de l'AAPPMA Plouay
  2. - Une
Lire la suite +